Rechercher les cas d'OBSERVATION

[AERO AFR] DE ORLY (94) VERS GRENOBLE (38) 08.10.2000

Observé le : 08-10-2000
Région : Ile-de-France
Département : Val-de-Marne
Classe : B
Résumé : [AERO AFR] DE ORLY (94) VERS GRENOBLE (38) 08.10.2000. Très courtes observations depuis le cockpit du passage rapproché et rapide d'une forme arrondie et sombre : observation probable d'un oiseau.
Description : Le GEIPAN continue à publier l'ensemble de ses archives sur son site public www.geipan.fr. Dans ses publications, figurent des cas anciens classés à l'époque (A, B, C ou D) et qui font aujourd'hui l'objet d'un réexamen, dans le seul but d'être plus pertinent dans les conclusions. Grâce à de nouveaux moyens techniques (logiciels) et à l'expérience d'enquête acquise depuis toutes ces dernières années, ce réexamen aboutit quelquefois à de nouvelles remarques voire à un changement de classification.

Ce cas d'observation précédemment classé D et anciennement nommé [AERO ARF] BELLEGARDE (45) 08.10.2000 fait partie d'un ensemble de cas réexaminés récemment.


Le 08 octobre 2000 à 17 heures 04 TU, le pilote et le copilote d'un vol à destination de Grenoble en phase de montée observent le passage très rapide d'un objet rond et sombre au-dessus du cockpit. L'équipage a craint une collision de l'objet avec l'empennage arrière, mais rien ne s'est produit. Le pilote dépose un ASR (Air Safety Report) et le copilote sera entendu téléphoniquement et apportera davantage d'informations.


Trois hypothèses sont envisagées : une possible méprise avec un ballon-sonde, un drone ou un oiseau (voir le compte-rendu d'enquête).

La description du PAN peut évoquer ces trois types de méprises, mais, après analyse, l'hypothèse d'un oiseau est la plus vraisemblable des trois.

Bien que la durée de l'observation (1/10ème de seconde) soit très courte, nous avons ainsi suffisamment d'éléments en notre possession pour confirmer cette hypothèse, en particulier :

- date de l'observation, en période de migration ;

- lieu, dans une zone de couloirs migratoires ;

- parmi les hypothèses du co-pilote ;

- absence de détection par radar.

La couleur foncée du PAN et l'impression de proximité ressentie par les pilotes (et par conséquent la taille modeste) sont des points qui confirment encore davantage l'hypothèse.

L'altitude de 4000 m, bien que ne cadrant a priori pas avec celles pouvant être atteinte par les deux possibles espèces d'oiseaux migrateurs retenues pour l'hypothèse, a déjà été observée en dehors du territoire français pour la grue cendrée. Il pourrait aussi s'agir d'un individu isolé d'une autre espèce migratoire restant à déterminer.

La consistance est moyenne (2 témoins, mais observation extrêmement brève n'ayant pas permis aux témoins de décrire correctement le PAN), mais suffisante pour soutenir l'hypothèse malgré les incertitudes qui lui restent attachées.


En conséquence le GEIPAN classe le cas en B : observation probable d'un oiseau.
Compte-rendu : 08.10.2000 [E-Cgei CR T,C,P S] compte rendu enquete.pdf
retour

Les cas D anciens revisités depuis 2017

Le pourcentage des cas D a considérablement baissé puisqu’il atteint 3% alors qu’il était supérieur à 15% en 2016.

Cette baisse provient :

  • Du nombre moindre de classification D en flux courant lors des 10 dernières années. Ce facteur est détaillé dans l’actualité du 14 décembre 2016.
  • Et surtout du travail de revisite opéré sur l’ensemble des cas D antérieurs à 2010 (depuis la création du GEIPAN en 1977). L’opportunité et la motivation de cette revisite sont détaillées dans l’actualité du 18 décembre 2017.


La revisite des cas anciens porte à ce jour sur près de 160 cas. Vous avez ici la liste complète des cas revisités avec les liens vers les dossiers publiés (accompagnés en règle générale d’un rapport détaillé). Le travail continue avec 65 cas en cours de revisite. Le pourcentage de cas D pourrait donc continuer à baisser.


Le très fort taux de reclassement (seulement 4 cas maintenus D à ce jour) peut s’expliquer par plusieurs raisons qui seront explicitées dans une actualité à venir.

 

Par ailleurs, la revisite pourrait porter aussi sur les autres cas (en particulier les cas C). A ce propos, le GEIPAN est ouvert à tous commentaires sur des conclusions spécifiques à tel ou tel cas.

Archives csv de l'ensemble des cas et témoignages publiés sur le site du GEIPAN

Ces archives sont des fichiers au format csv qui peuvent être importés dans des systèmes de gestion de base de données ou dans des tableurs.

Elle ne comprennent que les données descriptives des cas et des témoignages, les documents associés restent téléchargeables sur la page des cas. Par souci d'anonymat, les coordonnées géographiques fournies sont celles du centre ville de la commune d'OBSERVATION pour les cas récents (après mars 2008), et celle de la gendarmerie de dépôt du procès verbal d'OBSERVATION pour les cas anciens.

         

Base de données des cas

Base de données des témoignages