Rechercher les cas d'OBSERVATION

SAINT-HAON-LE-CHATEL (42) 21.05.2004

Observé le : 21-05-2004
Région : Rhône Alpes
Département : Loire
Classe : B
Résumé : SAINT-HAON-LE-CHATEL (42) 21.05.2004. Observations du déplacement de points lumineux délimitant une forme triangulaire sombre avec bruit sourd de moteur : probables observations d'un avion.
Description : Le GEIPAN continue à publier l'ensemble de ses archives sur son site public www.geipan.fr. Dans ses publications, figurent des cas anciens classés à l'époque (A, B, C ou D) et qui font aujourd'hui l'objet d'un réexamen, dans le seul but d'être plus pertinent dans les conclusions. Grâce à de nouveaux moyens techniques (logiciels) et à l'expérience d'enquête acquise depuis toutes ces dernières années, ce réexamen aboutit quelquefois à de nouvelles remarques voire à un changement de classification.
Ce cas d'observation précédemment classé D et nommé SAINT-HAON LE CHATEL (42) 2004 fait partie d'un ensemble de cas réexaminés récemment.
Deux témoins font part de leur observation à une association ufologique et à la presse avant d'être convoqués en gendarmerie. Ils rapportent qu'en rentrant d'une soirée, le 21 mai 2004 vers 01h30 ou 02h du matin, T1 observe dans le ciel un point lumineux qui clignote et avance en même temps. Puis les deux témoins observent ce point lumineux qui suit des trajectoires variées (montée, descente). Le PAN se rapproche et les témoins distinguent alors plusieurs points lumineux de couleurs variées, le tout encadrant une masse noire triangulaire. Les témoins entendent un bruit sourd de moteur. Le phénomène passe au-dessus d'eux à basse altitude puis s'éloigne en direction des montagnes.
Bien que des données soient absentes (relevés d'angles, en particulier hauteur sur horizon et dimensions du PAN, et emplacement exact des feux de couleur sur le PAN), et que d'autres semblent contradictoires, des paramètres clef permettent de formuler l'hypothèse d'une confusion aéronautique, probablement avec un petit avion de tourisme en vol VFR de nuit (voir le compte rendu d'enquête).
Ces paramètres consistent :
- en la présence à proximité et dans l'axe d'observation de l'aéroport de Roanne, agréé au vol VFR de nuit.
- dans la direction de déplacement du PAN en direction d'autres aéroports de l'autre côté de la montagne.
- dans la perception par les témoins d'un bruit de moteur semblable à celui d'un avion ou d'un hélicoptère.
- ainsi que de trois couleurs (rouge, vert, jaune) conformes à la réglementation aérienne.
Les éléments que l'on pourrait mettre à l'encontre de cette hypothèse sont :
- Insuffisants pour invalider l'hypothèse : l'avion peut aussi avoir porté une lumière bleue, fait une trajectoire non régulière au début ou la perception d'irrégularité peut avoir résulté d'un phénomène naturel physiologique de micro-mobilité oculaire (micro-nystagmus) qui se produit lorsque l'on fixe un point lumineux, particulièrement de nuit et donne l'impression fausse que des objets ponctuels lumineux sont affectés de petits mouvements aberrants.
- Et/Ou entachés de manque de fiabilité (ex : lumière bleue, lumières changeantes) en raison premièrement des conditions d'observation (émotion forte, engendrée dès le début de l'observation par une hypothèse extrême d'un objet en connexion avec les témoins, voire d'un objet extraterrestre, et pouvant altérer la perception ou la mémorisation de certains facteurs observés ensuite) et deuxièmement des conditions de témoignage (sur convocation de la gendarmerie, après première révélation à un journaliste).
La consistance des témoignages est faible:
- Manque d'information. Il n'a pas été effectué de relevés de dimensions angulaires ni précisé les emplacements exacts sur le PAN des feux de couleur observés par les témoins.
-La fiabilité est entachée par les conditions (cf. ci-dessus) d'observation ainsi que par les conditions de témoignage.
Néanmoins, on peut classer le cas en B : observation probable d'un avion.
A la limite d'un cas C : témoignage inexploitable.
Compte-rendu : compte rendu enquete.pdf
retour

Archives csv de l'ensemble des cas et témoignages publiés sur le site du GEIPAN

 

Ces archives sont des fichiers au format csv qui peuvent être importés dans des systèmes de gestion de base de données ou dans des tableurs.

Elle ne comprennent que les données descriptives des cas et des témoignages, les documents associés restent téléchargeables sur la page des cas. Par souci d'anonymat, les coordonnées géographiques fournies sont celles du centre ville de la commune d'OBSERVATION pour les cas récents (après mars 2008), et celle de la gendarmerie de dépôt du procès verbal d'OBSERVATION pour les cas anciens.

Base de données des cas

Base de données des témoignages