Rechercher les cas d'OBSERVATION

MONETAY-SUR-ALLIER (03) 05.12.1998

Observé le : 05-12-1998
Région : Auvergne
Département : Allier
Classe : A
Résumé : MONETAY-SUR-ALLIER (03) 05.12.1998. Observations d'une barre lumineuse de couleur rouge vif à l'horizon Est ; impression d'avancé et de recul vers les témoins : méprise avec un lever de Lune.
Description : Le GEIPAN continue à publier l'ensemble de ses archives sur son site public www.geipan.fr. Dans ses publications, figurent des cas anciens classés à l'époque (A,B,C ou D) et qui font aujourd'hui l'objet d'un réexamen, dans le seul but d'être plus pertinent dans les conclusions. Grâce à de nouveaux moyens techniques (logiciels) et à l'expérience d'enquête acquise depuis toutes ces dernières années, ce réexamen aboutit quelquefois à de nouvelles remarques voire à un changement de classification explicité dans une note d'enquête. Ce cas d'observation précédemment classé D et nommé SAINT-POURCAIN SUR SIOULE (03) 1998 fait partie d'un ensemble de cas réexaminés récemment.
Le 5 décembre 1998 à 19h45, une famille de trois personnes observent dans le ciel couvert, une longue ligne lumineuse horizontale à hauteur de l'horizon Est. Cette ligne semble constituée de globes de couleur rouge très vive. Après 30 secondes d'observation, le PAN a un déplacement apparent avant et arrière avant de disparaître subitement. Aucun bruit n'a été entendu durant l'observation. Deux témoignages sont recueillis.
On constate que l'axe de l'observation est celui de l'allée de la maison. Celle-ci plutôt longue (15 m) et étroite (2,5m ) donne une bonne référence pour déterminer l'azimut du PAN soit ~65°. Par ailleurs le dessin du PAN au-dessus de la haie au fond du jardin permet d'estimer l'élévation de ce dernier aux environs de 4° en estimant l'observation faite du milieu de l'allée (comme le dessin semble l'indiquer). Il se trouve que la Lune est précisément à cet endroit du ciel (Stellarium) à 19H45 (4° et 66° Est).
La méprise avec la Lune est classique et peut s'expliquer par la couverture nuageuse (existante ce soir là) qui cache quasi totalement la Lune sauf par petites trouées en évolution du fait du vent, trouées à même de reproduire tout type de figures à une ou plusieurs lueurs, en général rouges quand la Lune est basse sous l'horizon comme ce soir là. Ici la Lune devait affleurer la couche nuageuse par en haut ou par en bas car le témoin voit les lueurs hors de la masse nuageuse.
L'autre étrangeté décrite est celle d'une progression du PAN en direction des témoins puis en éloignement. C'est aussi une méprise classique, les trouées variant en taille ou en opacité, les lueurs varient et l'interprétation usuelle est d'y voir une évolution de la distance d'une lueur d'intensité constante.
Le témoin a pu être contacté au téléphone. Il a confirmé la position exacte de son observation par rapport à l'allée et les haies, ainsi que la hauteur des haies à l'époque. Il a pu s'approprier les mécanismes de méprise ainsi décrits et donc les conclusions du GEIPAN.
En conséquence le GEIPAN classe le cas en A : lever de Lune.
Compte-rendu : Aucun.
retour

Document(s)

Aucun.

Témoignage(s)

2000307857
retour

Archives csv de l'ensemble des cas et témoignages publiés sur le site du GEIPAN

 

Ces archives sont des fichiers au format csv qui peuvent être importés dans des systèmes de gestion de base de données ou dans des tableurs.

Elle ne comprennent que les données descriptives des cas et des témoignages, les documents associés restent téléchargeables sur la page des cas. Par souci d'anonymat, les coordonnées géographiques fournies sont celles du centre ville de la commune d'OBSERVATION pour les cas récents (après mars 2008), et celle de la gendarmerie de dépôt du procès verbal d'OBSERVATION pour les cas anciens.

Base de données des cas

Base de données des témoignages