Rechercher les cas d'OBSERVATION

FLEURINES (60) 17.06.1993

Observé le : 17-06-1993
Région : Picardie
Département : Oise
Classe : A
Résumé : FLEURINES (60) 17.06.1993. Observation de lumières blanches se déplaçant rapidement et décrivant des figures dans le ciel et au sol : observation d'effets laser.
Description : Le GEIPAN continue à publier l'ensemble de ses archives sur son site public www.geipan.fr. Dans ses publications, figurent des cas anciens classés à l'époque (A, B, C ou D) et qui font aujourd'hui l'objet d'un réexamen, dans le seul but d'être plus pertinent dans les conclusions. Grâce à de nouveaux moyens techniques (logiciels) et à l'expérience d'enquête acquise depuis toutes ces dernières années, ce réexamen aboutit quelquefois à de nouvelles remarques voire à un changement de classification. Ce cas d'observation précédemment classé D et nommé CREIL (92) 17.06.1993 fait partie d'un ensemble de cas réexaminés récemment.
Le 17 juin 1993 vers 4 heures du matin, un témoin observe, au bas de son immeuble puis en voiture, les mouvements rapides de deux lumières blanches dans le ciel et sur le sol. Le PAN décrit des figures en cercles à très grande vitesse. Aucun bruit particulier n'est entendu durant l'observation de plus de 15 minutes. Aucun autre témoignage n'est recueilli.
La description avait pu paraître plus étrange lors de la première analyse du cas en 1993.
Avec l'expérience acquise par le GEIPAN, il n'y a aucun doute aujourd'hui. La description est conforme à des réflexions de laser dans le ciel avec un ou plusieurs spots allant et venant. Le témoin mentionne la présence de nuages qui favorisent un effet d'écran. Les faisceaux montant des lasers sont ici visibles (pas toujours le cas dans l'expérience GEIPAN, seuls spots peuvent être visibles alors que dans d'autres cas seuls les faisceaux montant sont visibles et sans spot final dans le ciel) et sont interprétés par le témoin comme des faisceaux descendants émis par le PAN vers le sol.
En 1993, les usages de Laser étaient bien moins répondus qu'aujourd'hui. Mais des essais de laser ont été identifiés (voir PV de gendarmerie) en proximité et la nuit en question. Cet élément ajouté à la caractérisation bien maitrisée aujourd'hui des effets dans le ciel nous permet de conclure sans hésitation.
Le témoignage est typique de l'émotion que peut engendrer un phénomène inconnu chez un témoin, surtout quand s'installe l'illusion d'une intelligence du phénomène qui suivrait le témoin et n'apparaitrait que lorsque le témoin est non accompagné etc..
Le GEIPAN classe le cas en A : laser.
Compte-rendu : Aucun.
retour

Document(s)

Aucun.

Témoignage(s)

1995307719
retour

Archives csv de l'ensemble des cas et témoignages publiés sur le site du GEIPAN

 

Ces archives sont des fichiers au format csv qui peuvent être importés dans des systèmes de gestion de base de données ou dans des tableurs.

Elle ne comprennent que les données descriptives des cas et des témoignages, les documents associés restent téléchargeables sur la page des cas. Par souci d'anonymat, les coordonnées géographiques fournies sont celles du centre ville de la commune d'OBSERVATION pour les cas récents (après mars 2008), et celle de la gendarmerie de dépôt du procès verbal d'OBSERVATION pour les cas anciens.

Base de données des cas

Base de données des témoignages