Rechercher les cas d'OBSERVATION

OLLIOULES (83) 14.10.1981

Observé le : 14-10-1981
Région : Provence Alpes Cote d'azur
Département : Var
Classe : B
Résumé : OLLIOULES (83) 14.10.1981. Observations du déplacement d'un objet cylindrique couleur fer-blanc ou aluminium reflétant les rayons du soleil : méprise probable avec un avion.
Description : Le GEIPAN continue à publier l'ensemble de ses archives sur son site public www.geipan.fr. Dans ses publications, figurent des cas anciens classés à l'époque (A, B, C ou D) et qui font aujourd'hui l'objet d'un réexamen, dans le seul but d'être plus pertinent dans les conclusions. Grâce à de nouveaux moyens techniques (logiciels) et à l'expérience d'enquête acquise depuis toutes ces dernières années, ce réexamen aboutit quelquefois à de nouvelles remarques voire à un changement de classification.

Ce cas d'observation précédemment classé D fait partie d'un ensemble de cas réexaminés récemment.


Le 14 octobre 1981 entre 14h 30 et 14h 45 deux témoins observent durant une minute le déplacement silencieux dans le ciel d'un objet de forme cylindrique. Aucune aile ou aileron n'est remarqué.


D'étrangeté modérée et de consistance bonne (2 témoins dépendants) ce cas s'avère être une méprise probable avec un avion (voir le compte rendu d'enquête).

Plusieurs détails dans les témoignages évoquent fortement l'hypothèse d'une méprise avec un avion, notamment l'aspect d'un fuselage sans aile bien connu aujourd'hui du GEIPAN : la géométrie témoin-avion-soleil fait que les rayons du soleil ne sont réfléchis que sur la carlingue et non sur les ailes (masquée pour l'une et surface de réflexion limitée à la tranche pour l'autre). Un couloir aérien d'approche de l'aéroport de Marseille passe juste au Nord du lieu d'observation, avec une orientation parfaitement cohérente avec la trajectoire du PAN. L'étrangeté du cas repose essentiellement sur le fait que les témoins n'ont pas vu d'aile ou d'aileron sur le PAN, et que celui-ci soit estimé proche des témoins. Or, les témoins, autre erreur classique lorsqu'on ne reconnaît pas un objet ou phénomène, n'ont pas pu estimer correctement la distance réelle qui les séparait du PAN.

L'hypothèse d'une méprise avec un ballon-sonde peut également être avancée d'après les témoignages, mais il s'avère que les résultats d'un radiosondage local montrent que les vents étaient contraires au sens de déplacement du PAN.

Le cas est classé B, méprise probable avec un avion.
Compte-rendu : compte rendu enquete.pdf
retour

Les cas D anciens revisités depuis 2017

Le pourcentage des cas D a considérablement baissé puisqu’il atteint 3% alors qu’il était supérieur à 15% en 2016.

Cette baisse provient :

  • Du nombre moindre de classification D en flux courant lors des 10 dernières années. Ce facteur est détaillé dans l’actualité du 14 décembre 2016.
  • Et surtout du travail de revisite opéré sur l’ensemble des cas D antérieurs à 2010 (depuis la création du GEIPAN en 1977). L’opportunité et la motivation de cette revisite sont détaillées dans l’actualité du 18 décembre 2017.


La revisite des cas anciens porte à ce jour sur près de 160 cas. Vous avez ici la liste complète des cas revisités avec les liens vers les dossiers publiés (accompagnés en règle générale d’un rapport détaillé). Le travail continue avec 65 cas en cours de revisite. Le pourcentage de cas D pourrait donc continuer à baisser.


Le très fort taux de reclassement (seulement 4 cas maintenus D à ce jour) peut s’expliquer par plusieurs raisons qui seront explicitées dans une actualité à venir.

 

Par ailleurs, la revisite pourrait porter aussi sur les autres cas (en particulier les cas C). A ce propos, le GEIPAN est ouvert à tous commentaires sur des conclusions spécifiques à tel ou tel cas.

Archives csv de l'ensemble des cas et témoignages publiés sur le site du GEIPAN

Ces archives sont des fichiers au format csv qui peuvent être importés dans des systèmes de gestion de base de données ou dans des tableurs.

Elle ne comprennent que les données descriptives des cas et des témoignages, les documents associés restent téléchargeables sur la page des cas. Par souci d'anonymat, les coordonnées géographiques fournies sont celles du centre ville de la commune d'OBSERVATION pour les cas récents (après mars 2008), et celle de la gendarmerie de dépôt du procès verbal d'OBSERVATION pour les cas anciens.

         

Base de données des cas

Base de données des témoignages