Rechercher les cas d'OBSERVATION

POULIGUEN (LE) (44) 16.07.1979

Observé le : 16-07-1979
Région : Pays de la Loire
Département : Loire-Atlantique
Classe : A
Résumé : POULIGUEN (LE) (44) 16.07.1979. Observations par deux témoins d'un phénomène lumineux de grande taille aux couleurs rouge-orangé et jaune dans le ciel nocturne : observations de la Lune rousse.
Description : Le GEIPAN continue à publier l'ensemble de ses archives sur son site public www.geipan.fr. Dans ses publications, figurent des cas anciens classés à l'époque (A, B, C ou D) et qui font aujourd'hui l'objet d'un réexamen, dans le seul but d'être plus pertinent dans les conclusions. Grâce à de nouveaux moyens techniques (logiciels) et à l'expérience d'enquête acquise depuis toutes ces dernières années, ce réexamen aboutit quelquefois à de nouvelles remarques voire à un changement de classification.

Ce cas d'observation précédemment classé D et nommé LA BAULE (44) 1979 fait partie d'un ensemble de cas réexaminés récemment.

Deux personnes (T1 et T2) observent, depuis leur domicile, un phénomène lumineux avec un halo aux couleurs rouge-orangé et jaune dans le ciel nocturne au-dessus de Pornichet. Ce phénomène de très grande taille est perçu fixe puis se déplaçant ensuite en direction de Saint-Nazaire; le halo disparaît progressivement. Aucun autre témoignage ne sera recueilli malgré des avis passés par la gendarmerie dans la presse et sur les ondes.

Les deux témoins ont très probablement observé la Lune. La Lune (El 4,6°, Az 90,5) est effectivement présente très basse au-dessus de Pornichet, vu de la pointe de Penchateau.

Toutes les descriptions sont conformes à une méprise avec la Lune se levant à l'horizon :

- formes : des nuages sont présents cette nuit là, une présence partielle et variable (trouée) de nuages devant la Lune, peut la faire apparaître selon tous types de formes. La mention de halo est également conforme à l'effet de diffusion de la lumière de la Lune par les brumes et nuages au voisinage de la trouée. T2 distingue bien une forme centrale plutôt bien délimitée (la trouée) au sein d'un halo.T2 rapporte " Effectivement, j'ai observé durant une minute environ, un ovni, ayant la forme d'un dôme, se détachant nettement d'un halo de couleur rouge" ;

- couleurs : selon l'épaisseur de brume ou de nuage, la couleur peut effectivement varier du rouge ou "jaune violent" ;

- taille : la Lune avec le halo l'entourant peuvent effectivement correspondre à la largeur de Pornichet vu de la Pointe de Penchateau (3 ou 5 degrés), comme le mentionne T2.

- perception de déplacement : celle-ci vient en fin d'observation, le PAN étant décrit comme fixe jusque là. T1 mentionne un déplacement vers Saint-Nazaire. Il s'agit de l'illusion classique produite par la diminution de la taille angulaire et/ou de la luminosité d'un PAN (ici la fermeture progressive de la trouée nuageuse sur la Lune), le témoin l'interprète très logiquement comme un éloignement en distance. La géographie des lieux autorise parfaitement de décrire un éloignement de distance au-delà de Pornichet, vu de la pointe de Penchateau, comme un déplacement vers Saint-Nazaire.

T2 fait d'ailleurs une description très précise de ce phénomène de déplacement apparent : "Lorsque j'ai vu cet ovni se mouvoir, il s'est déplacé progressivement d'une vitesse assez régulière au départ, puis plus vite par la suite, mais toujours avec la même progression. Il n'a pas disparu d'un coup. J'ai toujours vu ce halo qui diminuait au fur et à mesure que l'ovni s'éloignait".


Notons l'étonnement de T2 : "Ce qui m'a le plus frappé, c'est que ce halo ne s'est pas réfléchi soit sur l'eau, soit dans le ciel". T2 imagine le PAN au Pornichet, donc juste sur l'autre rive de la baie par rapport au point d'observation. Il est logique de rechercher un effet miroir (réflexion spéculaire) sur l'eau à un point milieu entre le PAN et T2. Mais la Lune, comme les nuages diffusant sa lumière, sont bien plus loin. La réflexion sur l'eau, ne peut pas être spéculaire mais uniquement par effet de diffusion, qui est bien moins intense et fonction de la rugosité de surface de l'eau (hauteur et orientation des vaguelettes) probablement pas assez forte ce soir là.

En conséquence le GEIPAN reclasse le cas en A : observation de la Lune rousse.
Compte-rendu : Aucun.
retour

Document(s)

Aucun.

Témoignage(s)

1979308700
retour

Archives csv de l'ensemble des cas et témoignages publiés sur le site du GEIPAN

 

Ces archives sont des fichiers au format csv qui peuvent être importés dans des systèmes de gestion de base de données ou dans des tableurs.

Elle ne comprennent que les données descriptives des cas et des témoignages, les documents associés restent téléchargeables sur la page des cas. Par souci d'anonymat, les coordonnées géographiques fournies sont celles du centre ville de la commune d'OBSERVATION pour les cas récents (après mars 2008), et celle de la gendarmerie de dépôt du procès verbal d'OBSERVATION pour les cas anciens.

         

Base de données des cas

Base de données des témoignages